Karen Elson – The Ghost who walks

La top modèle anglaise a toujours été attirée par le monde de la musique. En 2006, Karen Elson se fait remarquer en chantant en duo avec Cat Power « I Love You (Me Either) », une reprise de « Je t’aime… moi non plus » de Serge Gainsbourg, pour l’album hommage Monsieur Gainsbourg Revisited. Depuis 2005 elle partage sa vie avec Jack White (Leader de The White Stripes, The Raconteurs et des Dead Weather). Il produit son premier disque sur son propre label Third Man Records.

Tracklisting:
1. The Ghost Who Walks
2. The Truth Is In The Dirt
3. Pretty Babies
4. Lunasa
5. 100 Years From Now
6. Stolen Roses
7. Cruel Summer
8. Garden
9. The Birds They Circle
10. A Thief At My Door
11. The Last Laugh
12. Mouths To Feed

Karen Elson – The Ghost who walks – 2010 Third Man Records

L’habillage de ces 180g de balades country folk est signée Rob Jones (Une habitude pour les disques de Jack White). Nuances de noirs et d’oranges, tout l’aspect fantomatique de la belle rousse est exprimé dans ce vinyle gatefold avec un insert de 6 illustrations. La chanteuse apparait telle une déesse de la nuit (angélique ou démoniaque) sous une pleine lune entourée de ces corbeaux. Un très beau rendu qui permet de créer un véritable personnage identifiable au premier coup d’œil associé à un code couleur (Une formule cher à Jack). Pour les chanceux une édition vinyle orange qui sent la pêche de seulement 300 copies. En visuel ci-contre, le LP sous toutes ses coutures ainsi que le 45t.

karen_singing